Retraite Suisse

La retraite suisse

La retraite suisse est basée sur un système de 3 Piliers (en cliquant sur 3piliers faire un lien sur l’onglet prévoyance)

L’assurance vieillesse et survivants (AVS) :

L’assurance vieillesse et survivants AVS vise à compenser, du moins en partie, la perte de revenus due à la vieillesse ou au décès. Depuis le 1er janvier 1997, les rentes de vieillesse sont individuelles.

Les frontaliers sont rattachés à l’assurance obligatoire et ne peuvent pas avoir accès à l’assurance facultative.

L’âge requis pour bénéficier d’une rente AVS est de :

- pour les femmes : 64 ans,

- pour les hommes : 65 ans.

Toutefois, la personne qui souhaite réaliser sa retraite une ou deux années avant l’âge légal percevra une rente réduite. A l’inverse, celle qui l’ajourne, d’une année à cinq au maximum, bénéficiera d’une rente majorée.

Il faut avoir été assuré au moins un an à l’AVS pour prétendre à une rente.

Le calcul de la retraite est fonction :

- de tous les revenus sur lesquels l’assuré a payé des cotisations AVS (somme revalorisée) ;

- du nombre d’années correspondant ;

- du splitting (partage des revenus obtenus durant le mariage) ;

- des bonifications pour tâches éducatives (pour les personnes ayant élevé des enfants).

La personne assurée doit présenter une durée de cotisations complète pour prétendre à une rente complète. Dans le cas contraire, la rente sera partielle.

Il est recommandé de déposer sa demande de retraite environ 6 mois avant l’âge légal de la retraite.

La prévoyance professionnelle - 2ème Pilier

La prévoyance professionnelle est obligatoire pour les travailleurs. Son but est de maintenir le niveau de vie des assurés en cas de vieillesse ou d’invalidité, mais aussi d’octroyer des rentes d’orphelins, de survivants et d’invalides.

Les prestations de la loi sur la prévoyance professionnelle (LPP) sont les suivantes :

  • rente vieillesse
  • rente d’invalidité
  • rente complémentaire pour enfant
  • rente survivants.

Suite aux accords bilatéraux, est ‘il possible de retirer le 2ème pilier ?

Depuis le 31 mai 2007, la part obligatoire de la prestation de libre passage 2ème pilier est bloquée jusqu'à l'âge de la retraite légale en Suisse soit 65 ans pour les hommes, 64 pour les femmes. (selon règlement de la caisse de pension)

Cependant le versement est possible afin :

  • D’acquérir un logement en tant que résidence principale, au titre de l'encouragement à la propriété.
  • se rendre dans un Etat autre que les Etats de l'Union européenne, suite au départ définitif de la Suisse.

Note importante : l’imposition du capital 2ème et 3ème pilier a été fixé par le Sénat (juin 2011) à 7,5% avec un abattement de 10%, soit un taux d’imposition de 6,75 %.

Le 3ème Pilier

Le 3ème Pilier en Suisse est une retraite par capitalisation.

Chaque frontalier est libre de souscrire à un produit d’épargne retraite sous forme de 3ème Pilier.

Il permet de surcroît, aux frontaliers imposés à la source, de bénéficier de réductions d'impôts

Note : Les régimes de retraite ne sont pas les mêmes pour toutes les catégories socio-professionnelles. Ci-dessous sont traités les dispositions concernant les salariés du secteur privé non agricole, ou assimilés qui relèvent du régime général de Sécurité sociale.